Vous venez de faire l’acquisition d’une maison ancienne ou souhaitez-vous simplement transformer votre vieille maison ? C’est un projet important qui nécessite la prise en compte de quelques étapes. Que ce soit pour une réfection totale ou seulement pour quelques petits travaux, il est judicieux de bien ficeler le projet. Nos conseils.

Financer les travaux optimisant l’efficacité énergétique du logement

On fait l’acquisition d’une vieille bâtisse puisque celle-ci a du cachet et du charme. Mais souvent, on se trouve confronter à des travaux plus ou moins importants. Afin de faciliter la réalisation du projet, il convient de considérer quelques éléments. D’abord, le premier point à voir quand il s’agit d’une maison ancienne est l’isolation. Autrement dit, vous allez profiter de la rénovation pour optimiser le confort ainsi que l’efficacité énergétique du logement. Informez-vous sur les dispositifs d’aides possibles comme les Certificats d’Économies d’Énergie ou la loi Denormandie.

Cibler les travaux à réaliser

La rénovation d’une maison ancienne est un projet délicat dans le sens où elle implique une somme plus ou moins importante selon l’ampleur des travaux. Il est donc essentiel de commencer par un état des lieux pour lister ainsi les travaux nécessaires. Certaines anomalies sont apparentes, alors que d’autres sont cachées. Pour vérifier la présence des vices cachés, l’intervention d’un professionnel est souvent indispensable. L’objectif de ce diagnostic étant de vous permettre à cibler tous les travaux à réaliser, et donc le budget.

Certains éléments sont à étudier avec précaution. Au niveau de la façade, il faut vérifier l’existence de fissures, des joints, des remontées capillaires, de cloquage des enduits… Pour la toiture, vous devez considérer l’état de la couverture, des isolants, des gouttières, des emplacements des tuiles, de la présence de mousse… Au niveau des revêtements des murs et de sols, il faut vous intéresser aux décollements et aux joints. En outre, les installations électriques et le réseau de plomberie sont également à vérifier. Et enfin, n’oubliez pas d’analyser l’état de votre charpente si vos combles sont accessibles. Il est important de vérifier la présence d’infiltration, d’insectes xylophages et le pourrissement dans cette zone.

Les aspects administratifs du projet

Quelques paramètres sont à tenir en compte pour le bon déroulement des travaux. Sur le plan administratif, un plan d’urbanisme est imposé selon la nature des travaux et la situation du bien. Il est donc important de veiller au respect de ces contraintes. Entre autres, une demande d’autorisation est obligatoire si les travaux visent à modifier l’aspect extérieur de la maison. C’est le cas, notamment de la construction d’une extension ou de la surélévation. Mais encore, en fonction de la nature des travaux, vous devez disposer d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux. La demande de ces documents se fait auprès de la mairie.

Trouver une entreprise fiable

Comme la construction d’une nouvelle bâtisse, la transformation d’une maison ancienne nécessite l’intervention de professionnels qualifiés. En effet, ce projet demande une bonne préparation et coordination parfaite de tous les corps de métier. Plombiers, électriciens, thermiciens, architectes… les travaux de rénovation requièrent une réelle expertise technique et un savoir-faire global dans ce domaine. Pour trouver l’entreprise qui saura répondre à vos exigences, n’hésitez pas à demander plusieurs devis et à comparer les offres.